Connect with us

Hi, what are you looking for?

Dossier

CINEMA : Enterrés de Françoise Ellong : bien plus qu’un film, une véritable thérapie

Enterres-film-camerounais-Francoise-Ellong-Moutoumbou-Focgo-Sidoine

S’il y a des films qui nous plongent dans l’imaginaire, il y  a d’autres qui nous plongent dans nos souvenirs. Des souvenirs parfois heureux mais aussi douloureux. S’il y a des souvenirs qu’on peut oublier facilement, il y a certains qui nous marquent inlassablement. Il y a des films qui viennent se poser en véritable thérapie. C’est le cas de »Enterrés » le Tout nouveau long métrage de Françoise Ellong, réalisatrice et scénariste.

« Enterrés », long métrage de 88 minutes est avant tout une thérapie. Il s’agit d’un moyen pour les victimes de violences et d’attouchements sexuels de se retrouver. L’intrigue touche du doigt une tare qui semble perdurer dans la société. Mais plus encore, elle dénonce la religion chrétienne catholique, qui, très souvent, ferme les yeux sur des atrocités commis par le prélat. Des supposés Hommes de Dieu, qui, sans aucune vergogne, s’adonnent au malin plaisir de détruire l’innocence et d’anéantir l’existence de jeunes enfants. Ce film, inspiré du reportage sur le sujet d’un journaliste de la chaîne française France 2 il y a trois ans, essaye à sa manière d’apporter du réconfort à toutes ces victimes. Tous ces jeunes qui ont vu leur enfance voler en éclat. Tous ces jeunes qui auraient pu être sauvé sans le silence complice des religieuses. Toutes ces victimes de violences sexuelles qui portent en elles un énorme traumatisme. Françoise Ellong a un message pour celles-ci. Tous ces moments douloureux sont désormais « Enterrés ». Décider de se relever et d’avancer malgré tout. Accepter de se pardonner à soi-même et pardonner au bourreau, ceci dans l’unique but de trouver la paix intérieure. Voilà donc le message porté par la camerouno-franco-beninoise.

Le jeu d’acteur impressionnant donne une touche particulière à ce film réalisé dans un seul décor. Anurin Nwunembom, Lucie Memba, Assala Kofane et Emy Dany ont su transmettre tout le message porté par la scénariste. La révélation est probablement Denis Etouka. Le charisme, la sérénité et la maîtrise dans son jeu apporte une autre coloration.
Bien que le film jouis d’une image en très haute définition on peut tout de même déplorer quelques petites erreur dans les cadrages de prises de vues. Toute œuvre humaine n’étant pas parfaite.

La projection en avant-première est prévue  27 Novembre à CanalOlympia Bessengué à DOUALA.

Enterres - film camerounais - Francoise-Ellong-Moutoumbou- Focgo Sidoine

{{ reviewsOverall }} / 5 Users (0 votes)
Rating
What people say... Leave your rating
Order by:

Be the first to leave a review.

User Avatar User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Leave your rating

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Comments

You May Also Like

News

La communauté WETECH présente Sandra - CovidInfos237. Un Chatbot mis en place pour aider le public camerounais à faire face au COVID-19.

Musique

Shiperi est un artiste que nous présentons plus sur notre plateforme. C’est avec Bye  Bye que le chanteur et interprète signé chez ASTON MANETT...

Interview

A l’occasion de la journée internationale du théâtre qui s’est célébrée le vendredi 27 mars dernier Moutoumbou a mené un entretien avec Cyril Juvenil...

Musique

LADY PONCE a balancé ce dimanche sur sa PAGE FACEBOOK, un clip de la version soft et épuré de son titre " Ha Me...

%d blogueurs aiment cette page :