Connect with us

Hi, what are you looking for?

Showbizz

cinéma : « Qu’est-ce que je fais à mon niveau pour l’évolution du cinéma camerounais ? »

« Qu’est-ce que je fais à mon niveau pour l’évolution du cinéma camerounais ? » chaque cinéphile doit se poser cette question d’après Maimounatou Bourzaka.

Cinema-camerounais-Moutoumbou-Maimounatou-Bourzaka-Focgo-Feugui-Sidoine

« Qu’est-ce que je fais à mon niveau pour l’évolution du cinéma camerounais ? » c’est la question que chaque cinéphile devrait se poser d’après Maimounatou Bourzaka. C’est la quintessence d’un coup de gueule publié ce vendredi sur le compte Facebook de cette blogueuse cinéma.

«L’Afrique a été émerveillée il y a quelques temps en découvrant la série à succès, MAITRESSE D’UN HOMME MARIE, écrite et réalisée par de jeunes Sénégalais. Les cinéphiles ont, entre autres, été marqués par la beauté des décors et des costumes, la performance des acteurs et la qualité du scénario ». Tels sont les propos introductifs de Maimounatou. Pour ceux qui ne le savent pas, Maîtresse d’un homme marié est un feuilleton télévisé sénégalais en wolof de 59 épisodes produit par le groupe Marodi. La polygamie, le viol, les violences conjugales, la dépression, la maladie sont les thèmes abordés par la série. La version française est diffusée depuis quelques mois sur la chaîne panafricaine A+. Les réactions positives des africains se sont multipliées sur les réseaux sociaux. Les camerounais n’étant pas en reste, souhaitent avoir une réalisation pareille au pays de Jean Pierre Bekolo. « Ce que vous faites semblant d’ignorer, c’est que ce résultat a été obtenu grâce au concours de nombreuses entreprises et des citoyens qui soutiennent le cinéma. » Poursuit Bourzaka dans ces propos liminaires.

Coup de gueule acerbe à l’endroit de ceux qui prétendent aimer le cinéma camerounais

« La question qu’il faut se poser après avoir été émerveillé(e) par cette série sénégalaise, c’est : QU’EST-CE QUE JE FAIS À MON NIVEAU POUR L’ÉVOLUTION DU CINEMA CAMEROUNAIS ? Une question fondamentale que chaque cinéphile camerounais doit se poser. La Blogueuse va poursuivre son texte avec un coup de gueule acerbe à l’endroit de ceux qui prétendent aimer le cinéma camerounais.

« Chez nous, dès qu’on vous annonce la production d’un film, tout ce qui vous vient à l’esprit, c’est de savoir si le film est disponible sur les plateformes de streaming. Vous allez rarement en salle. Et quand bien même certains décident de le faire, ils finissent par tout gâcher en demandant qu’on leur offre des billets. Combien de Camerounais acceptent que les cinéastes tournent chez eux ? Vous demandez toujours qu’ils paient ou louent les sites. Ils vont donc le faire avec quoi s’ils ne parviennent pas à écouler leurs films et si vous n’allez pas en salle ? » dixit Maimounatou Bourzaka à 22h le vendredi 15 mai sur son mur Facebook.

Qu’est-ce que je fais à mon niveau pour l’évolution du cinéma camerounais ?

Le constat est amer. Les salles de cinéma peinent à se remplir quand il y a une projection de film camerounais. La dernière en date est celle organisée par le réalisateur Blaise Option dans la ville de Yaoundé au mois de février dernier. Une salle à moitié pleine et pourtant les deux films en coup double était de très bonnes qualités. Certaines personnes se limitent juste à regarder Canal 2 Movies au lieu d’aller en salle. Elles font une grossière erreur en se basant sur la chaine au logo rouge pour référencer et qualifier le cinéma camerounais. Et pourtant, cette chaine du groupe TV+ n’est en rien le reflet de l’incroyable savoir faire des « vrais cinéastes du 237 ». Les vraies films camerounais se trouvent en salle et non devant le petit écran. Lorsque les salles seront rouvertes nous prions toutes ces personnes qui veulent vivre des instants magiques de cinéma à converger vers les salles. Achetez les tickets, non pas pour soutenir le cinéma camerounais, mais pour passer un merveilleux moment de divertissement devant le 7e art.

« Changez, changez, changez ! Faites-le pour le bien de notre cher et beau pays. »

A lire aussi :

Advertisement. Scroll to continue reading.

{{ reviewsOverall }} / 5 Users (0 votes)
Rating
What people say... Leave your rating
Order by:

Be the first to leave a review.

User Avatar User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Leave your rating

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Comments

Advertisement

You May Also Like

News

La communauté WETECH présente Sandra - CovidInfos237. Un Chatbot mis en place pour aider le public camerounais à faire face au COVID-19.

Musique

LADY PONCE a balancé ce dimanche sur sa PAGE FACEBOOK, un clip de la version soft et épuré de son titre " Ha Me...

Musique

Shiperi est un artiste que nous présentons plus sur notre plateforme. C’est avec Bye  Bye que le chanteur et interprète signé chez ASTON MANETT...

Interview

A l’occasion de la journée internationale du théâtre qui s’est célébrée le vendredi 27 mars dernier Moutoumbou a mené un entretien avec Cyril Juvenil...

%d blogueurs aiment cette page :