Connect with us

Hi, what are you looking for?

Littérature

Elles parlent d’amour… et nos cœurs battent plus fort !

« Qui a déjà souffert du chagrin d’amour ? » Tout le monde, enfin, presque ! C’est dans ce tourbillon d’émotions, de sentiments et d’assentiments que le Volume 1 d’Elles parlent d’amour…, un recueil de trois textes romanesques, publié aux éditions NUANCES en mars 2021, plonge le lecteur.

Elles parlent d’amour...

« Qui a déjà souffert du chagrin d’amour ? » Tout le monde, enfin, presque ! C’est dans ce tourbillon d’émotions, de sentiments et d’assentiments que le Volume 1 d’ Elles parlent d’amour… , un recueil de trois textes romanesques, publié aux éditions NUANCES en mars 2021, plonge le lecteur. Les autrices, trois Camerounaises à la plume saisissante, au travers d’historiettes autant invraisemblables que captivantes, passent au peigne fin la question de l’amour qu’elles abordent avec une extraordinaire dose d’humour, comme pour dire que c’est l’amour qui fait chanter la vie !

Le premier texte, intitulé Une autre chance t’aimer, est celui de Stéphanie DONGMO DJUKA–journaliste, critique de cinéma, manager culturel et auteure du recueil de nouvelles « Aujourd’hui, je suis mort », son premier livre paru en octobre 2012 chez L’Harmattan. L’auteur raconte l’histoire de Delphine Silatsa, une jeune journaliste qui, amoureuse de Derick depuis l’âge de treize ans, a dû passer par deux déceptions amoureuses avec lui avant de devenir la femme de ce dernier.

Sauvée par le Cheikh, le deuxième texte, est une signature de Faustine Ange YAGA, consultante junior dans une ONG et par ailleurs chroniqueuse. Mairam, une jeune fille de vingt-quatre ans, vient de perdre ses parents dans un accident de circulation. Tout de suite, elle doit prendre soin d’elle et sa sœurette Mouna, mais les choses ne vont pas se passer comme sur des roulettes quand, ne trouvant aucun travail et sous la menace de sa famille paternelle décidée à la livrer en pâture chez un polygame sexagénaire, elle reçoit l’offre –plutôt curieuse – de Khalil, un jeune héritier arrogant mais séduisant en quête de pouvoir. Ce qui était alors au départ un simple contrat de travail deviendra une passionnante histoire d’amour.

Quant au troisième texte, Les silences de l’amour, il est le fruit de la très célèbre anonyme KOUTOUKOUTE. Ce texte autant sensationnel que sensuel, relate, avec un lyrisme et un humour retentissants, l’aventure amoureuse de Marie-Elisabeth, une jeune fille qui a perdu son ouïe à la suite d’une frappe terroriste de Boko Haram dans un marché de Maroua. Marie Elisabeth qui, à la suite de cet accident, a perdu le goût de la vie, est cependant amoureuse de Joël, un don juan qui va la faire passer par un fleuve de sensations avant de lui offrir son cœur.

Les textes de Elles parlent d’amour… sont très séduisants et les thèmes miroitent un volcan d’émotions attisé par la romance, la passion, l’abandon, la jalousie, le chagrin, la providence, la force du temps et du destin, la rancœur, l’obsession, le désespoir, la réconciliation… Les autrices, comme une seule plume, font une caricature réaliste d’un univers où l’amour est capable de panser les blessures que sa mauvaise manipulation peut causer…. Suspense, finesse psychologique, chute parfois inattendue, mais toujours heureuse –on s’en délecte !  Ce chevauchement de sentiments, d’assentiments, d’émotions et de pulsions est exprimé dans un vocabulaire, « nyanga », celui de tous les jours, offrant ainsi une originalité particulière à cette nouvelle littérature qui s’ouvre mêmes aux « djo du kwat, onong ! ».

Elles parlent d’amour… une originalité particulière

L’aspect esthétique lui, est tel un tableau de Magritte, plusieurs lectures ne suffiraient pas pour tout apprécier. Les autrices douées dans l’art de la description, font chanter l’amour à travers des tropes, et ça j’ai adoré. Notamment, des anaphores sous fond d’allitération et d’assonance comme celle-ci :

« Ils mirent dans ce baiser tout ce qu’ils ne se disaient pas, tout ce qu’ils ressentaient l’un pour l’autre et qu’ils n’exprimaient pas […] ils firent l’amour avec fièvre et fureur. Ils firent l’amour avec des larmes et de la folie. Ils firent l’amour avec des regrets et des soupirs. Ils firent l’amour et leurs cœurs. »    (Une autre chance de t’aimer, P.57)

Et que dire des Flash-back ? Un artiste avait chanté « le temps passé ne revient plus », mais que non ! En amour, vous l’apprendrez, le temps passé revient toujours, d’ailleurs il ne s’en est jamais allé ! Nos autrices, ont su, avec panache, démontrer qu’hier tout peut être rose ou amer, mais jamais, presque, les choses ne demeurent pareilles au présent –tout va vite, souvent si vite qu’on a pas toujours le temps de se préparer. On comprend d’ailleurs pourquoi le rythme des récits est si accéléré, la complexité des phrases, réduite généralement à deux propositions, favorise le passage rapide d’un chapitre à un autre, d’un texte à l’autre, loin de la pesanteur des longs romans classiques !

Quand Elles parlent d’amour…, il est tout rose, tout vrai. Ces textes sont très recommandés à ceux et à celles qui pensent parfois avoir perdu, tout perdu. L’amour blesse, mais une fin heureuse peut tout gommer…tant que votre cœur bat encore plus fort !

Advertisement. Scroll to continue reading.

Procurez-vous-en et bonne lecture !

Daniel Frédéric NGONO

Chroniqueur Littéraire

{{ reviewsOverall }} / 5 Users (0 votes)
Rating
What people say... Leave your rating
Order by:

Be the first to leave a review.

User Avatar User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Leave your rating

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Comments

You May Also Like

Musique

Shiperi est un artiste que nous présentons plus sur notre plateforme. C’est avec Bye  Bye que le chanteur et interprète signé chez ASTON MANETT...

Interview

A l’occasion de la journée internationale du théâtre qui s’est célébrée le vendredi 27 mars dernier Moutoumbou a mené un entretien avec Cyril Juvenil...

News

La communauté WETECH présente Sandra - CovidInfos237. Un Chatbot mis en place pour aider le public camerounais à faire face au COVID-19.

Musique

LADY PONCE a balancé ce dimanche sur sa PAGE FACEBOOK, un clip de la version soft et épuré de son titre " Ha Me...

%d blogueurs aiment cette page :